Le Gerfaut 6e Bordeaux,en mission pour Jeanne d’Arc

 Dans Sur le terrain

« Oyez, oyez, mes frères d’armes, ce que la Pucelle avoit à vous bailler. Les vils Anglois rapinent  nostre bel royaume de France. Par malaventure, ces marauds ont réscupéré les objests du sacre ainsi que nostre bel éstendard. Boutez-les hors de France ! Par la volonté de Dieu et du Roy, vous êtes mandés pour guerroyer vaillamment et vaillamment obstenir ces-dits objests. Vostre mission est de les convoier jusqu’à à Reims à la nuitée pour le sacre du Gentil Dauphin. »

Jehanne la Pucelle

Telle était la missive trouvée par la patrouille du Gerfaut de la 6 ème Bordeaux. Plongées au milieu de la guerre de Cent ans dans des bois touffus, les « vils Anglois » les épiaient et leur menaient la
vie dure : course d’orientation, batailles de foulard et de ballon, guet-apens, course-poursuite, kidnapping, énigmes, duels… Les objets du sacre volés par les Anglais leur furent arrachés. La  patrouille dut les cerner pour leur arracher de force les cartes qui devaient les mener à Reims. La patrouille vit alors l’étendard de Jeanne d’Arc se profiler dans la prairie. S’engagea alors une
formidable course-poursuite : l’Anglais en fuite fut rattrapé et l’étendard récupéré ainsi que la carte camouflée dessus. Mais les guides se rendirent compte avec horreur que c’était une diversion : la CP avait été kidnappée par une complice ! Après l’avoir laborieusement délivrée, il fallut suivre une piste de messages codés.

Traîtreusement, les Anglais parvinrent à leur voler l’étendard et à le cacher dans le parc. Les guides partirent à sa recherche. Mais c’est alors que la bataille finale arriva : les Anglais et les
Français se battirent avec honneur, mais étant de force égale, ils se lancèrent un duel. Un champion de chaque camp s’affronta. Les Français en sortir vainqueurs, et les Anglais battus se résignèrent en leur révéler la cachette de l’étendard de Jeanne d’Arc. Les Français purent se rendre à Reims en possession des objets du sacre et de l’étendard après s’être battu pour Dieu, le Roy, leur pays et leur honneur.

Gerfaut 6e Bordeaux

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher