[Altaïr 2017] Le Caribou prêt à tout … et même à se faire ébéniste (2e Bougival)

 Dans Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

En septembre 2016, nous étions 6.
En juin 2017, nous sommes toujours 6, mais changées. Maintenant, vous nous mettez des gouges entre les mains, nous vous rendons des couverts de service. Donnez-nous des scies archet, nous vous rendons un plateau. Nous illustrons bien notre devise «Caribou prêt à tout ».

Mais comment tout a commencé ? Grâce à l’idée de notre super CP, l’acquiescement de notre super patrouille, et l’aide de nos super
ébénistes Joseph et Jean-Paul.
Mais commençons par le commencement…

11 septembre 2016, après la messe, les patrouilles sont formées. Le Caribou reçoit Gabrielle, la CP, Philippine, la SP, Pauline, Philippine, Camille et Sixtine. Sitôt les présentations faites, Gabrielle nous fit part de son projet : nous lancer dans une mission Altaïr « art du bois option sculpture ». La réponse : « oui », bien sûr !!!

14-15 janvier 2017, nous nous rendons à Auffargis, et commençons notre week-end par la visite de l’atelier de Joseph, l’ébéniste qui nous aida à réaliser nos couverts. Présentation des machines, des outils, et au travail !!! Sans perdre un instant, nous nous y mettons : d’abord, réaliser les plans de nos couverts, nous ferons 3 paires de fourchettes-cuillers.

Mais quelle forme ? Ca y est !!! Rond, en croix, en triangle, un peu ondulé, fourchette à 2 pics, 3 pics… Nous avons nos idées. Reporter les plans sur des lingots de bois qui sont ensuite découpés à la machine assez grossièrement. Le lendemain matin, armées de gouges et de maillets, nous taillons. Au bout de 3 ou 4 heures, les couverts ont pris forme, il nous reste à les poncer, balayer les copeaux, et, vite, à table !!!

5 mars 2017 : nous voilà missionnaires, nous invitons à une sortie 2 filles, Amélie et Jeanne, qui ne font pas de scoutisme. C’est parti pour le grand jeu sous une pluie battante : quelle équipe de stewards sera engagée pour servir dans le plus beau, le plus grand, le plus chic bateau du monde ?

1 er au 4 avril : nous nous rendons à vélo à Bailly, ferme de Pontaly, pour notre camp de Pâques.

Mais tout de suite après le déjeuner, nous repartons. Où ? A Marly-le- Roi. Pour réaliser un plateau de service en bois chez Jean-Paul, retraité ébéniste à ses heures. Nous avions au préalable découpé 4 Caribous dans du médium à l’aide d’une scie archet (à Bailly). Ensuite, chez Jean-Paul, nous scions, coupons, collons, pyrogravons, vernissons, et donnons naissance à notre magnifique plateau !!!

L’année a continué, avec ses sorties et week-end, et le camp approche !!! Nous avons toutes hâte de nous servir de nos œuvres !!!

Le Caribou, 2e Bougival

 

 

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher