Nous ne pouvons pas recruter

 Dans Foire aux questions (Altaïr)
Sittelle 6e Brest - Altaïr 2008

Sittelle 6e Brest – Altaïr 2008

Nous avons un problème pour l’activité missionnaire : nous ne pouvons pas recruter, car nous sommes déjà 8 guides dans la patrouille. Comment faire?

Si l’activité missionnaire coule de source pour les petites patrouilles qui ont besoin d’étoffer leurs rangs, c’est plus compliqué pour vous.

Tout d’abord, y a-t-il des places dans d’autres patrouilles de la compagnie?

Si oui, c’est assez simple : menez votre activité missionnaire, et s’il y a des recrues, elles iront compléter d’autres patrouilles. L’important, c’est que la fille à qui vous aurez donné envie de faire du scoutisme puisse en faire! pas que votre patrouille se gonfle d’effectifs dont elle n’a pas besoin!

Toutes les patrouilles sont pleines? La compagnie ne l’est peut-être pas!

Une compagnie contient 4 patrouilles (exceptionnellement 5, en vue de dédoubler). Si vous en avez moins, le but de votre activité missionnaire sera de recruter suffisamment (avec l’aide des autres patrouilles, peut-être? c’est l’occasion de les faire bouger, elles aussi) pour pouvoir ouvrir une nouvelle patrouille, au plus tard à la rentrée prochaine. Les plus âgées de votre patrouille Altaïr pourront se dédoubler pour fonder la nouvelle patrouille?

La compagnie a déjà 5 patrouilles de 8 guides? Et si c’était l’occasion de fonder une patrouille et de dédoubler la compagnie?

D’accord, cela ne dépend pas de vous, mais essentiellement de la cheftaine de compagnie, de la cheftaine de groupe… car pour pouvoir ouvrir une 2ème compagnie, il faut trouver une nouvelle cheftaine avec une maîtrise… Mais, commence par poser la question et essayer de faire bouger les choses ! Le pas sera peut-être un peu difficile à franchir, mais il faut aller de l’avant, et ne pas rester repliées sur soi, avec une compagnie dont les effectifs sont bloqués et qui ne peut plus accueillir personne : quel dommage quand notre thème d’année est “la mission” ! Sans compter que généralement, les compagnies dans ce cas ont déjà une “liste d’attente” de filles qui ne demandent qu’à venir gonfler les rangs de vos recrues de l’activité missionnaire… plus on les laisse attendre, plus on risque de les perdre (elles seront inscrites à une autre activité). Ce peut être aussi l’occasion de leur refaire découvrir le scoutisme, si elles hésitent?

En dernier recours,

pour qu’une dimension missionnaire soit présente dans votre projet de patrouille Altaïr, vous pourrez organiser une activité “Grand Large”. Il s’agit alors d’accueillir des filles de milieux défavorisées (par le biais d’associations comme le secours catholique? le Rocher?…) ou non catholiques (qui ne peuvent donc a priori pas s’inscrire dans notre mouvement), cette fois pas dans le but de les recruter, mais simplement de partager votre aventure scoute, le temps d’une journée, ou mieux d’un week-end. Ce genre d’activités peut être envisagée lors d’un week-end de compagnie, pour vous faciliter le côté pratique. La patrouille devra s’investir particulièrement dans la préparation du week-end et dans l’accueil des invitées.

Comme tu l’as compris, la patrouille doit avant tout chercher à faire grandir la compagnie (en fondant une patrouille, en provoquant le dédoublement de la compagnie), même si ce n’est pas la solution de facilité. Être patrouille Altaïr, ce n’est certainement pas choisir la facilité !

que votre défi soit l’occasion d’être des missionnaires audacieux ! tournez-vous vers les autres!

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

insigne brevet majeur camp