[Altaïr 2018] l’Orignal 6e Tours produit un film !

 Dans A la une !, Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

L’année ne fait que commencer que déjà la CP de l’Orignal propose de se lancer dans une Mission Altaïr ! Un projet hors du commun que toutes les guides acceptent avec grand enthousiasme et forte démonstration de motivation. Il s’agissait de tourner le film issu du roman qu’Alix (la CP) avait écrit et qui était en route vers la publication : Les Lys du Bocage (défi communication Semper Fidelis). Un nom qui nous faisait déjà toutes rêver !

Dès la fin de la première sortie de patrouille, le projet est lancé avec la distribution des rôles:

  • Alix (CP)= Christian de Raye.
  • Victoire (SP) = Henri de la Rochejaquelein
  • Clotilde = Louis Armand de Pontferrier
  • Anne-Solenne= Astrid de Pontignac
  • Zélie = Jacques de la Roidetière
  • Claire = Raphaël le républicain.

Le tournage commence dès le second week-end de patrouille avec une première scène qui se trouve être une petite embuscade. Puis tout s’enchaîna à l’allure d’un steeple-chase : en janvier, une sortie entière est utilisée pour tourner la première scène du film : celle de la pendaison du Capitaine de Pontignac, dans une rue pavée de Tours. A cette occasion, une séance interminable pour se déguiser (Nous nous sommes découvert une passion pour les robes, jupons, pantalons trop larges et perruques plus laides les unes que les autres !) et pour grimer le visage du pendu (Alix !) afin d’atteindre le résultat espéré !

Les week-end se succèdent et à chaque fois, nous tournons une ou plusieurs scènes dans des propriétés toujours plus belles : embuscades, arrivées au château, batailles, etc… Toujours beaucoup de rires (et de scènes coupées !). Nous profitons de ce défi pour faire participer d’autres personnes ; c’est ainsi que le mois de mars nous vit danser avec la patrouille du Gerfaut (2ème Tours), celui d’avril fut spectateur des deux grandes batailles du film avec la compagnie entière. C’était grandiose ! Le mois de Mai nous accueillit doublement : lors d’un premier week-end où nous tournons dans la maison d’une amie d’Alix, dans les caves (héritières d’un passé Antique), les jardins à la Française, auprès de la grotte de la Sainte Vierge, et même dans la salle à manger pour des scènes qui nous valurent plus de fou rire que de répliques sérieuses ! (Avec la participation de Blandine, une amie de Claire venant vivre un week-end scout avec nous !) Ainsi que lors de notre Camp de Pâques au château du Haut-Brizay pour finir entièrement le film.

Une dernière étape s’ajoute : le doublage des voix. Toutes réunies chez Alix un mercredi, nous enregistrons les voix ; et c’est l’occasion de voir le rendu presque définitif. (Alix s’étant chargé du montage entre chaque activité). Rendez-vous est pris pour le 20 juin pour le diffuser à la compagnie et à tous ceux ayant participé au projet !

Une Mission Altaïr qui a permis de souder la patrouille, de nous faire progresser à fond en technique (expression et vidéo), qui sort un peu de l’ordinaire pour une patrouille extraordinaire !!!

A celles qui se questionnent encore, n’hésitez plus : comme nous, vous saurez trouver le vent de Lys…toire oubliée et le vrai chemin de la Liberté !

La Patrouille de l’Orignal, juin 2018

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher