[Mission Altaïr 2019] L’épopée du Suricate

 Dans Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

Au début d’année avec ma patrouille, le Suricate, nous avons décidé de nous lancer dans une mission Altaïr, mais nous
ne savions pas encore laquelle. Nous n’avons pas mis longtemps à nous décider : nous allions faire la mission Altaïr
rivière et lacs.
Nous avons avancé toute l’année sur le thème des pirates, et nous avons progressé week-end après week-end, épreuve
après épreuve jusqu’à la première grande étape : le camps de Pâques.
Nous avions prévu de construire notre radeau et de le tester. La mission a été un franc succès, le radeau flotte et nous ne sommes (presque) pas tombées à l’eau.
Une deuxième étape de notre mission était la sortie missionnaire. Nous avons réussi à promouvoir les valeurs du scoutisme et de la patrouille et ce malgré une météo très peu clémente.
Nous avons continué à progresser jusqu’à arriver à l’apogée de notre projet : la descente d’une portion de la Saone avec notre radeau.
C’est le dimanche matin, après la messe de 10h00 que nous sommes allées vers le lieu d’embarquement, près de la Saone.
On commence par la construction de notre radeau, « le passeur d’aurore » puis on prend des forces avec un pique-nique préparé par notre intendante.
A 14h00, nous sommes enfin prêtes à partir et c’est après 4 heures de navigation que nous arrivons enfin, fatiguées mais fières de nous. Nous avons du pagayer contre le vent du sud, qui venait face à nous et qui nous ralentissait beaucoup.
Nous avons rencontré quelques cygnes, des personnes sur la rive qui nous saluaient. La portion de rivière que nous avons descendue était plutôt sauvage, sans aménagement rive gauche, avec beaucoup d’arbres et de verdure.
Si je dois faire un bilan sur cette mission, c’est d’abord une très grande organisation, une grande persévérance, de la créativité, de la réactivité et avant toute chose une grande cohésion dans la patrouille.
C’est une vraie aventure que j’ai vécue avec Juliette, Romane, Florence, Louise, Margaux et Mechtilde.

Jeanne, CP du Suricate

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher