Altaïr 2008 : entrez dans la danse ! avec le Guépard de Carpentras

 Dans Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

L’apprentissage

Nous avons choisi les danses provençales parce qu’elles sont de notre pays. Nous avons pu découvrir ces danses grâce à une dame, « Orietta », pure provençale, qui désirait nous les communiquer.

 

Le 8 décembre nous étions toutes rassemblées au presbytère de St Didier. Orietta avait invité deux autres dames qui jouaient du galoubet et du tambourin en même temps que nous dansions. C’est ainsi que Orietta, prévenue, nous les apprit et nous prêta même des costumes. Toutes excitées, nous avons appris ces pas de danses avec beaucoup d’entrain : 2 par 2, ou 3 par 3…Nous en avons donc découvert 5 :

  • la gigouillette (levo la gambe)
  • la cochinchine (danse à 3)
  • la tangue (farandole)
  • la fricassée (dispute dans un ménage)
  • la branle du rat

2ecarpentras-danse

La guide cuisinière avait confectionné de délicieux petits gâteaux que nous avons partagé ensemble.

Première représentation

A la veillée de Noël, le 15 décembre, nous avons pu répéter juste avant la vraie représentation. Orietta avait même fait venir un monsieur et sa fille qui ont participé à nos danses. Nous avons donc enfilé nos costumes. Et dès le début de la veillée, nous sommes allées sur scène. Nous étions installés à l’école primaire de Carpentras et nous avions la chance d’être sur une estrade.

C’était la 1ère fois depuis longtemps que nous réalisions des danses du pays avec le district. Tous, petits et grands, ont beaucoup aimé.

A la fin du spectacle, nous avons invité des parents à monter danser avec nous. Il y avait une bonne ambiance et la musique ainsi que les costumes colorés étaient magnifiques. Orietta et ses compagnons étaient émerveillés de voir un public si gai et nous, la patrouille du Guépard, nous étions éblouies que ça plaise autant.

 

Reprise dans une maison de retraite

Très contentes de notre présentation, nous avons décidé de les présenter aux personnes âgées de Carpentras le 5 janvier 2008. Nous pensions que ça leur ferait plaisir.

Voici la vidéo :

L’activité missionnaire

guepard 2e Carpentras

Avec nos invitées

Le samedi 26 avril, nous sommes arrivées dans une très jolie propriété, bastide provençale. Cinq nouvelles filles sont venues nous rejoindre pour l’après-midi. Elles nous ont aidées à planter la tente. Elles étaient un peu inquiètes à l’idée de dormir sous cette toile.

Sabine et Agnès nous ont préparé un très grand parcours d’olympiades dans les bois. Nous avons formé deux équipes. Chaque équipe devait préparer un cri et une danse. Le parcours était rude mais les filles mettaient tout leur entrain pour concurrencer l’autre équipe.

Comme nous avions encore du temps, nous leurs avons appris les danses provençales. Heureusement que l’on avait prévu beaucoup de costumes ! Toutes pareilles, nous étions toutes unies. Chaque guide a pris plus spécialement en charge une nouvelle. Les danses furent vite apprises.

Ensuite, nous avons préparé ensemble le repas autour d’un feu. Pendant le dîner, ce fut l’occasion de raconter notre engagement de guide, nos différentes activités pendant l’année et le Summum : le CAMP ! Les propriétaires nous ont gâté : ils nous ont apporté un gros gâteau au chocolat et des fraises toutes fraîches. Le repas à la mode « guidouille » fut délicieux ; bien sûr, les invitées nous avaient aidées à le préparer.

A l’occasion du baptême de leur fille, âgée de 10 ans, les propriétaires nous ont proposé de présenter nos danses devant leurs invités. C’est alors que je me suis mise à jouer du galoubet ( j’ai appris à en jouer quelques jours avant) accompagnée d’une fille au tambourin. Tandis que mes guides et les nouvelles filles toutes fièrement costumées se sont mises à danser sous les étoiles, devant la terrasse du château.

Puis ce fut le moment plus calme mais intense ; la prière. Nous avons chanté la prière scoute sous les étoiles. Ensuite, ce fut le moment du départ des invitées. Elles voulaient toutes rester ! On leur a dit qu’on espérait les revoir l’année prochaine en guide cette fois-ci. Elles nous ont répondu oui avec enthousiasme !

Guillemine, CP du Guépard

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher