Altaïr 2011 – la table en froissartage de l’Ecureuil 2e Versailles

 Dans Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

Nous avons réalisé notre défi technique Altaïr, une table en froissartage, pendant notre camp de Pâques.

Nous nous sommes mises à la tâche dès notre arrivée, en cherchant les arbres correspondant à nos besoins. Une fois le bois coupé, nous avons pu commencer la besogne…

Nous avons travaillé par équipe de deux : Pauline et Marguerite pour les tenons à faire sur les piquets tenant la table, Clotilde, Sixtine, Albane et Priscille pour le cadre de la table et enfin, Jeanne et Hortense se sont occupées des trous à creuser dans le sol et ont aidé à différentes tâches… Nos chants, lancés la plupart du temps par notre boute-en-train Priscille, étaient rythmés par le bruit des maillets tapant sur les ciseaux à bois, des hachettes et des exclamations des unes et des autres…

Une grosse déception a bien failli nous démoraliser : il nous a fallu recommencer tout le cadre de la table ! Nos bois n’étaient pas assez larges pour faire des mortaises dedans… Nous nous sommes remises à la tâche sans nous décourager et en essayant de garder notre bonne humeur !

Le lendemain, nous avons continué en tentant de rattraper le temps perdu la veille. Nous avons réussi à avancer assez vite : au déjeuner, il nous restait à assembler toutes les pièces de notre ouvrage.

hip hip hip … hourra !

Nous n’avons pu monter la table que le soir, ayant prévu une autre activité l’après-midi…Ce fut un grand moment quand, après avoir travaillé des heures sur ces morceaux de bois, nous avons enfin pu les réunir entre eux et monter sur « pattes » notre belle table !

Nous étions toutes très fières et super heureuses d’avoir relevé notre défi. Nous avons apprécié par la suite de manger à notre table, fruit de notre travail ! Elle n’était pas parfaite : les bancs étaient un peu trop éloignés de la table et nous n’avons pas réussi à assez enfoncer le cadre sur les piquets…Mais elle tenait parfaitement bien et nous en étions finalement bien contentes !

Pour notre activité missionnaire, le dimanche 15 mai, un bon déjeuner sur le feu, la construction d’un chevalet en froissartage pour le camp et le grand-jeu se sont enchaînés, permettant à notre invitée d’honneur Camille, de découvrir toutes les joies du scoutisme, ce qui l’a beaucoup enthousiasmée ! Nous avons passé d’agréables moments en sa compagnie, car elle s’est immédiatement intégrée dans la patrouille, n’étant pas timide et en connaissant déjà un peu quelques unes. Elle a vraiment manifesté de l’intérêt pour tout ce que nous lui montrions. Cela faisait vraiment plaisir de voir qu’elle était heureuse d’apprendre plein de choses nouvelles pour elle, comme les nœuds, les chants, le froissartage, le grand jeu…

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher