Tu ne vois pas pourquoi ou comment faire ? Cet article va t’aider à y voir un peu plus clair.

Pourquoi progresser ?

Sur le fond, il y a plusieurs raisons complémentaires :

  • On ne s’improvise pas cheftaine
  • Tu es appelée à grandir
  • Tu as un talent à faire fructifier

On ne s’improvise pas cheftaine

Si ta progression personnelle est à l’arrêt, imagine une guide qui ne passerait aucune épreuve.
Tout d’abord, rappelle-toi que tu as la responsabilité de guides et surtout «charge d’âmes» (cf. texte d’investiture). Ce n’est pas rien ! Les parents, les chefs (commissaire de district, chef de groupe) te confient des jeunes. Or on ne s’improvise pas cheftaine : il y a mille et une choses à savoir pour faire vivre l’aventure scoute ! Comment donner si on ne reçoit pas ? C’est une des raisons pour laquelle le mouvement demande que tu te formes. De plus, tu es un exemple pour les guides. Comment leur demander quelque chose que tu ne ferais pas toi-même ? Elles risqueraient de ne pas comprendre. Ta progression a donc une importance pour les guides… mais pas seulement pour elles !

Tu es appelée à grandir

La cheftaine est celle qui est à la tête, et qui avec bonté va porter vers plus loin les âmes qui lui sont confiées.
Pour accompagner au mieux les CP et guides, il te faudra toi-même avancer et progresser. C’est en te voyant te dépasser que toutes voudrons avec toi aller plus loin.
Forme-toi, progresse, découvre-toi à toi-même, et ton service t’apportera autant que tu donneras.
Sois généreuse et ton service te fera grandir.

Tu as un talent à faire fructifier

Et puis, comme en chacune des guides, il y a un petit quelque chose que le Seigneur a placé en toi et qui ne demande qu’à grandir. Tu sais, c’est ce talent qu’il t’a donné. Qu’en as-tu fais jusqu’à présent? Souviens-toi que le Seigneur espère en toi. Il faut savoir s’arrêter, prendre le temps de regarder ce que l’on est, ce que l’on fait, pourquoi on le fait… pour mieux repartir ensuite.

Quels sont les moyens pour progresser?

Plusieurs possibilités s’offrent à toi. Tout comme les raisons que je viens de te donner, elles sont complémentaires, nourrissant ta progression personnelle (entends là «personnalité») et ta progression technique. En voici un petit panel que l’on te propose depuis que tu es montée au Feu pilote.

La progression guide-aînée

Tout d’abord, ce qui t’accompagne depuis le début, c’est bien sûr ta progression guide-aînée (à laquelle tu t’engages lorsque tu es investie). Tu n’as peut-être pas eu la joie, le bonheur, la chance d’être pilote (!!!), pas d’excuses… ! Cette progression est tellement personnelle qu’elle s’adapte à n’importe qui et à n’importe quel âge !

Les clefs sont au nombre de trois: trois couleurs (jaune, vert, rouge), trois vertus (foi, espérance, charité), trois regards (la cheftaine de feu, la marraine, le père spirituel).

Contrairement aux guides qui ont leur carnet d’épreuves, guide-aînée, tu n’as à ta disposition que des pistes de progression, regroupée dans un livret : les traces du feu inter-maîtrises. C’est avec «tes regards» que tu vas choisir dans quelle direction aller. C’est pour cela que c’est personnel. Si tu veux davantage de renseignements, demande à ta CG, CDG ou CF. Tu peux aussi te replonger dans les articles qui sont déjà parus sur le sujet.

Ta formation technique

Tu peux demander des informations spécifiques à ton district qui, si besoin, peut faire intervenir des ETN (équipes techniques nationales). Tu peux même t’adresser directement à elles. Mais, bien plus encore, tu peux participer à des stages ou des activités au sein de ta cité. Cela dépend de tes centres d’intérêt ou des besoins que tu peux avoir: cela peut-être la faune et la flore dans ta région, du théâtre ou même le PSC1.

Au sein du Feu Inter-Maîtrises

Ton Feu Inter-Maîtrises (FIM) t’aide à tout cela. Un petit rappel sur qu’est ce le Feu IM ? Il regroupe les cheftaines d’un même district. La commissaire de district est la CF. Elle veille au style aîné des activités qui sont souvent très variées : week-end canoë, topographie ou soirée conférence/débat, tout ce qui est bon pour ta formation y a sa place.

Enfin, il y a le fameux camp-école (CEP) qui, s’il n’existait pas, te permettrait de passer un réveillon ou un séjour au ski tranquille! Eh bien non, il vient t’ennuyer dans tes vacances ! Tout ça pour pouvoir camper… Mais as-tu déjà songé qu’il pouvait t’apporter bien autre chose? Il y a de la pédagogie bien-sûr (pourquoi, quand, comment faire les choses…), mais aussi de la technique (froissartage, topographie, expression…) et de quoi construire ta personnalité, tout cela dans la joie et l’amitié de la vie guide-aînée !

Il me reste quelques petites réflexions à te livrer:

Si tu penses que tes révisions ne te permettent pas d’aller à l’activité Inter-Maîtrises, repense aux guides qui ont un devoir de géographie… tu leur parles de responsabilité!

Si ta progression personnelle est à l’arrêt, imagine une guide qui ne passerait aucune épreuve.

Mais, « si tu avances, elles te dépasseront » !

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher