La reine Clotilde convoque les dames de la cour…

 Dans Sur le terrain

Sortie des HP des 2ème et 4ème Nancy.

En ce dimanche 06 novembre, après la Sainte Messe en la basilique Saint-Epvre de Nancy, la reine Clotilde convoqua les dames de la Cour, sur la place Carrière. Elle leur demanda de prier pour la conversion de son très cher époux, le roi Clovis, parti combattre les Alamans à Tolbiac. Les CP et secondes, guidées par un azimut, se rendirent sur le champ de bataille afin d’aider Clotilde dans cette dure tâche. Après être arrivées à bon port, un festin trappeur eut lieu avant de prier pour sauver Clovis et le Royaume des Francs.

“Chanter c’est prier deux fois”. Ainsi, les dames de la Cour entraînées par Clotilde et ses dames de compagnie chantèrent de bon cœur au moment ou la bataille commença. Ce fut pour elles l’occasion de revoir les différentes techniques pour animer un chant. Un peu plus tard, la reine Clotilde s’aperçut avec stupeur que l’ennemi reculait et elle reçut un message de Clovis à décoder. Les dames de la Cour se hâtèrent de le décoder en faisant preuve d’adresse et d’;agilité à travers diverses embûches.

« Ma chère épouse, il m’est arrivé quelque chose d’extraordinaire sur le champ de bataille de Tolbiac. Alors que nous perdions la bataille, mon cœur désespéré cria au Ciel : « Dieu de Clotilde, si je gagne la bataille, je me convertirai ! »

Et l’ennemi a reculé !

Oh ma Clotilde, je rends grâce à ton Dieu et je m’en vais faire des Francs un peuple chrétien.

Gloire à Dieu ! »

Nous célébrâmes cette victoire providentielle en savourant quelques délices concoctés par nos dames de la Cour. A la fin de cette belle journée, nous gardâmes en mémoire ce beau passage de notre histoire de France, qui fait ce qu’elle est, une terre de chrétienté. Nous retînmes aussi que la prière est toujours plus forte que la guerre et que Dieu donne toujours la Victoire à ceux qui le prient avec ferveur: “Nul ne tiendra devant toi tant que tu vivras, je serai avec toi, comme je l’ai été avec Moïse, je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point.” (Josué 1:5). Nous finîmes la journée sur des belles prières pour la conversion des âmes écrites par la plume des CP et secondes le matin même, durant la marche.

Isabelle, ACCie et Margot, CCie

HP 2e et 4e Nancy

HP 2e et 4e Nancy

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher