Altaïr 2011 – l’Impala 2e Viroflay vous présente… le guidisme! [vidéo]

 Dans Récits des patrouilles Altaïr, Sur le terrain

En septembre 2010, la patrouille de l’Impala de la 2ème Viroflay décide de se lancer dans un défi reportage, dans le cadre de Mission Altaïr. Le but de ce défi ? Filmer la patrouille au cours de ses différentes sorties afin de réaliser un reportage d’une quinzaine de minutes sur le « guidisme ».

Pour ce défi, nous avons eu à surmonter plusieurs difficultés :

  • Fédérer toutes les guides autour de ce projet exigeant.
  • Trouver le matériel nécessaire. Nous voulions un caméscope qui filme en HD.
  • Que filmer ( quelles scènes pour répondre à l’objectif du reportage ) ?
  • Comment filmer ( technique du tournage ) ?
  • Comment garder une attitude naturelle, tout en mettant à l’honneur la joie et la bonne humeur des guides.
  • Le respect de certains codes ( uniforme impeccable, équilibre des rôles … )
  • Après le tournage, faire le tri des séquences … certaines ont dû en effet être filmées plusieurs fois !
  • Consacrer le temps nécessaire à la réalisation du reportage : pour donner un ordre d’idée, il a été fait en une trentaine d’heures !

Les difficultés techniques ont été surmontées relativement facilement, mais la plus grosse difficulté a été de trouver le TEMPS : temps de préparation des nombreux week-end, temps passé à remotiver certaines guides individuellement, temps pour résoudre les questions techniques, et ceci en plus du temps passé à la progression normale de chacune.  Cela dit, les fruits ont été nombreux et nous ne regrettons pas d’avoir relevé ce défi !

Ce fut malgré tous ces obstacles une expérience très enrichissante et inoubliable, qui a permis de souder la patrouille, et de motiver certaines guides qui étaient assez en retrait du projet au départ.

Ce que nous  pouvons retenir de cette expérience, c’est que lorsqu’on est motivées … il faut foncer !!! La Mission Altaïr vaut le coup d’être tentée, si toutefois la patrouille est prête à se donner à fond dans ce projet ! Et comme dirait Baden Powell, « rester immobile ne sert à rien. Il faut choisir entre progresser ou régresser. Allons donc de l’avant, et le sourire aux lèvres. »

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher