1ère compagnie spécialisée montagne

 Dans A la une !, Sur le terrain

2e Montagne Chamalieres

Cela fait 18 mois que nos 28 guides se préparent pour ce grand moment : le lundi 1er mai 2017, la Compagnie 2ème Chamalières (Auvergne, Puy-De- Dôme) devient officiellement spécialisée Montagne. La cérémonie d’officialisation fut présidée par la Commissaire Nationale Eclaireuses, Hélène Fréreau, ainsi que le membre du Bouquetin (l’ETN Montagne) responsable des unités montagnes en Auvergne. Nous sommes alors la première compagnie alpine des Guides et Scouts d’Europe. Nous faisons enfin partie de la grande famille alpine (il y a des troupes à Chambéry, Lyon, Saint-Etienne, Chamalières, Pyrénées, Genève), nos « grands frères » de Chamalières nous ont donnés un exemple :à nous de nous l’approprier, d’en prendre soin et de le diffuser dans la branche filles.

Cela signifie que nous ouvrons une nouvelle spécialité aux guides (en plus des marines qui se sont ouvertes récemment), un nouveau champ d’action pour leur développement.

Nos activités restent évidemment centrées sur la pédagogie scoute mais nous évoluons dans un cadre montagnard. Les guides apprennent à faire des abris jurassiens, à s’isoler du froid et de l’humidité quand nous campons dans la neige, à construire un bivouac digne de ce nom dans la neige, l’humidité et par des températures négatives, à utiliser un Appareil de Recherche de Victimes d’Avalanches (ARVA) et à prévoir les changements météorologiques (extrêmement rapides en montagne) ; mais également à mesurer et gérer les difficultés et dangers propres à l’espace montagnard (intervention des secours, brancards, pathologies telles que les engelures, avalanche, reconnaitre les types de neiges (la nivologie), faire un sac correctement pour faciliter la marche en  dénivelé, en raquette, ….) pour assurer leur propre sécurité.

2e Montagne Chamalieres

Il s’agit donc de donner l’occasion d’un approfondissement de la culture montagnarde dans laquelle nous vivons et d’un renforcement de l’intérêt des activités par l’acquisition de techniques spécifiques et une découverte progressive des lois de la montagne. Nous ne faisons pas ce que nous voulons en montagne, la beauté sauvage des paysages et la pureté de l’environnement attirent mais nous devons rester attentives à tout ce qui nous entoure : la nature, le temps, la neige, la pente mais surtout l’état des autres guides.

Cette spécialisation forge un caractère (nous ne pouvons pas, malgré la fatigue, nous arrêter dans une montée :il faut aller jusqu’au bout des difficultés), elle rend véritablement concrètes chacun des articles de la loi guide :

  • « confiance » : les guides doivent mériter la confiance des chefs pour aller seules en montagne et les chefs doivent avoir la confiance des parents ;
  • « servir, sauver, bonne pour tous et sœur de toute autre guide » : il faut faire en permanence attention à l’état physique de l’autre (froid, fatigue, soif…) et l’aider, le soutenir ;
  • « l’œuvre de Dieu » : quoi de plus beau que des immensités sauvages, pures et isolées pour admirer l’œuvre du Christ et le prier ;
  • «  rien à moitié, maitresse de soi, économe… » : la montagne renforce le mental, la vie n’est pas toujours simple ou confortable (les guides ont pu l’expérimenter) mais nous devons toujours la rendre complète et joyeuse.

Comme le disait Baden-Powell, « fais ton escalade en groupe mais quand tu atteindras un beau sommet qui t’offre un panorama presque irréel assied toi à l’écart et réfléchis. En même temps, imprègne-toi de l’inspiration merveilleuse de ce spectacle. Quand tu te retrouveras à nouveau sur terre, tu te sentiras un autre homme, de corps, d’esprit et d’âme ».

C’est donc une véritable leçon de vie (pas toujours apprise dans la douceur, il est vrai) mais qui nous fait toutes grandir : toujours aller plus haut, faire mieux encore et toujours, aller au-delà de ses envies, sagesse, discernement, modération, prudence, retenue, calme, modération, réflexion, service, intelligence, jugement, prévoyance, persévérance, expériences, maturité, solidarité, force physique, morale et mentale. Bref, les valeurs du guidisme.

Maintenant que la spécialisation est ouverte à toutes, nous espérons que beaucoup d’autres nous suivront vers ce nouvel horizon.
Ad mariam Europa !

Capucine , ACCie 2e Montagne Chamalières

2e Montagne Chamalieres

2e Montagne Chamalieres

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Contacter l'équipe nationale éclaireuses par mail

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher